Publicité pour la Renault Modus (2004)

Réalisé par Traktor en 2004, le spot publicitaire de la Modus est largement inspiré par le jeu du morpion.

Le nouveau petit jeu des employés et de leur patron : Un morpion géant sur le parking de l’immeuble. Ici pas de croix ni de rond, mais des voitures et pas n’importe laquelle : La Modus, le nouveau petit monospace de chez Renault.

Grandir mais pourquoi faire ?

En effet pourquoi grandir et s’ennuyer au travail alors qu’on peut jouer comme des enfants avec son nouveau joujou ? Conduire et garer la Modus serait donc un jeu d’enfant ? Quand on sait que stationner en ville est un vrai défi, alors pourquoi en plus ne pas se faire plaisir en choisissant une voiture maniable et réactive, une voiture spacieuse qui sait se faire toute petite pour se garer facilement… Voici le message qu’on a peut être voulu nous faire passer ???

Le morpion est un jeu aux règles simples, la modus aussi 😉

En résumé…
L’histoire commence avec un employé qui visiblement arrive en retard au travail, il se précipite pour rejoindre son patron qui lui est déjà en pleine réunion. Il l’avertit de quelque chose d’important, tellement qu’il doit quitter précipitamment la salle de réunion, toute l’assemblée s’interroge alors sur le motif de ce soudain départ…
Le patron traverse les bureaux en courant, les employés se dirigent instinctivement vers les fenêtres : Une partie de morpion est en cours !!! Qui va gagner ?
D’autres employés se dirigent alors vers les ascenseurs pour rejoindre le parking au plus vite car apparemment dans leurs règles, tous les coups sont permis 😉 C’est la foire d’empoigne, le parking se transforme en circuit ou chaque place libre est prise d’assaut pour arriver à l’alignement parfait ! Tous les bureaux ont désormais les yeux rivés sur le parking, chaque propriétaire de Modus est concerné qu’il soit en plein travail ou pas !
La partie se termine par un stationnement réalisé au frein à main, les rouges l’emporte avec un alignement diagonal de 6 Renault Modus !!! Polaroid en main l’employée immortalise le moment et fait parvenir le cliché au grand patron pour l’avertir de sa défaite.